Concept & tarifs

Concept

Le travail de psychothérapie passe par la communication. Il est parfois question de retrouver un moyen de communiquer plus serein, ou d’en développer de nouveaux. Au cours de ces vingt dernières années, les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont bouleversées notre façon d’être en contact. Que ce soit avec les amis proches, ou les habitants de l’autre côté de la planète. Il paraît donc naturel que l’on intègre ces nouvelles variables au travail psychothérapeutique.

Les jeux vidéo et les réseaux sociaux, par exemple, font désormais parti de notre quotidien, que l’on soit soi-même utilisateur ou non. Chez les enfants, les adolescents, mais aussi les adultes, il est légitime de se poser des questions sur nos différentes utilisations.

Bien que ces outils soient imaginés comme des facilitateurs, on observe fréquemment qu’ils deviennent aussi sources de conflits et de tensions familiales. Une pratique excessive peut ainsi mener à un décrochage scolaire, ou professionnel, un repli social ou d’autres difficultés. Je considère ces éléments comme étant symptomatiques d’un dysfonctionnement ou d’un mal-être. Il est ainsi important de ne pas stigmatiser l’utilisateur, mais de voir de quelle manière le numérique apporte une solution actuelle, comme une béquille, mais qui ne peut pas durer.

Dans ma pratique thérapeutique, je travaille sur ces thématique avec des familles, des couples, ou en individuel, en intégrant les contextes numériques. Que la demande concerne une pratique excessive ou non, il est possible d’investiguer le virtuel au quotidien pour identifier quel est le réel problème.

Si vous êtes domicilié à Lausanne et que vous souffrez de difficultés liées à l’utilisation des écrans dans votre famille, pensez à prendre contact avec le service de psychologie scolaire de la ville. Vous pourriez ainsi profiter du programme « Fond Écrans », mis en place par la ville pour venir en aide aux familles lausannoises.

La consultation est également ouverte à d’autres types de demandes familiales, de couple ou individuelle, ainsi qu’aux démarches de réhabilitation suite à un retrait de permis de conduire (Société suisse de Psychologie de la Circulation).

 

Tarifs

Les séances durent une heure et sont facturées comme suit:

  • Individuel: 150 CHF par 60 minutes
  • Couple et famille: 160 CHF par 60 minutes

Ces prestations peuvent être prises en charge, entièrement ou en partie, par votre assurance complémentaire. Pensez à vérifier ce que votre couverture rembourse en matière de psychothérapie. Une liste indicative peut être trouvée ici.